C'est la rentrée!

Publié le par Avignon 2014

Article de l'opposition socialiste, paru dans la revue municipale.

Par Chantal Lamouroux,
Conseillère municipale socialiste.


C’est la rentrée !

 

Nos chers bambins retrouvent le chemin de l’école !

 

Depuis plusieurs années, nous intervenons au conseil municipal pour que les conditions de vie de nos enfants soient la garantie de leur réussite, nous avons réagi contre la suppression de l’école maternelle de la Croix Rouge après celle de la Barbière… et de la rue des Lices. Nous réagissons régulièrement sur la modicité des crédits affectés à l’école publique et leur mode d’utilisation !

 

Fin juillet, le conseil municipal, une fois de plus, a décidé d’augmenter les crédits à l’école privée (une grosse augmentation a déjà été votée en juillet 2008 entraînant notre réaction).

 

C’est la loi nous rétorquera-t-on ! Oui pour les enfants de l’école primaire ! Mais pourquoi faire le choix politique de verser volontairement de grosses subventions aux écoles maternelles du privé alors que cela n’est pas obligatoire ? L’habitude certes, mais pourquoi à cette hauteur alors que la loi ne nous y oblige pas, surtout au moment où il nous est demandé, par le Président de la République, d’économiser l’argent public et au moment où les enfants de l’école maternelle de la Croix Rouge s’apprêtent à découvrir de nouvelles classes préfabriquées dans des écoles voisines...

 

Pourquoi permettre aux enfants de l’école privée d’avoir 2 à 3 fois plus de surveillants pendant les interclasses alors qu’au même moment les enfants de l’école publique pourront être jusqu’à 40 surveillés par une seule personne !

 

Madame le maire, nous vous demandons de traiter tous les enfants de notre ville avec la même équité et d’augmenter dans les mêmes proportions les crédits de l’école publique.

Vous nous avez écoutés en prenant en compte nos propositions, celle de distribuer un fruit à la récré à tous les enfants participant à l’étude du soir alors que vous ne prévoyiez au départ que certaines écoles ! Nous nous félicitons d’être à l’origine de cette mesure !

 

Au sujet des repas BIO dont vous allez vous faire une grande publicité, on peut se réjouir de constater qu’une prestation biologique est à la charge du délégataire, il devrait s’agir d’un réel progrès, il faut cependant préciser que dans l’avenant signé entre le délégataire et la ville seuls les féculents et les pâtes seront concernés et ce uniquement en cas de possibilité d’approvisionnement par Scolarest ! Vous devez pouvoir élargir cette mesure à toutes les catégories d’aliments servis à la cantine.

 

Nombreux sont les parents qui nous interpellent sur leurs priorités pour leurs enfants, à savoir des écoles sécurisées et agréables, une alimentation saine à la cantine et une surveillance sans faille avec des activités pendant les interclasses. Nous interviendrons pour que ces priorités soient mises en œuvre !

Publié dans Chantal LAMOUROUX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article